Protégeons les cyclistes !

Adoption de l’amendement « Atteintes contre les cyclistes »

La Fédération française de cyclotourisme se réjouit des propositions adoptées en commission des Lois, en faveur d’une plus grande protection des cyclistes sur nos routes.

En mai 2023, en lien avec l’association Mon vélo est une vie, nous demandions une protection renforcée des cyclistes et des piétons dans la loi, avec des sanctions fortes contre les atteintes à leur intégrité physique, suite à la multiplication de drames.

L’adoption d’un amendement, le mardi 23 janvier, par la commission des Lois de l’Assemblée nationale, est une étape encourageante. Il propose de moduler les peines complémentaires de suspension et d’annulation du permis de conduire en fonction du caractère volontaire ou involontaire des atteintes perpétrées au volant d’un véhicule motorisé sur des personnes vulnérables. Cela répond en partie au constat d’insécurité criant des cyclistes sur nos routes.

Ainsi, dans le cas d’une atteinte volontaire, la peine complémentaire encourue ne serait plus de 5 ans mais passerait à 10 ans. La Fédération espère une suite favorable des Assemblées, pour mettre en place ces dispositions au plus vite.

La Fédération continue de demander :

  • Une prise en compte des cyclistes dans la formation au permis de conduire et à l’Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) ;
  • Des mesures réglementaires pour faciliter l’usage du vélo et la compréhension par les usagers motorisés (aménagements de panneaux routiers, baisse de la vitesse autorisée dans certains cas, reconnaissance des voies centrales banalisées, renforcement de la priorité pour les usagers les plus vulnérables…).

Enfin, la Fédération française de cyclotourisme réitère son appel à un Grenelle de la sécurité pour les cyclistes afin d’avoir l’ensemble des acteurs de la route autour d’une table et discuter de mesures concrètes. »

Fédération française de cyclotourisme